Glatz AG

Historique

La tradition n’est pas le culte des cendres, mais la préservation du feu. (Gustav Mahler, 1903)

Notre entreprise familiale est animée par la passion et le savoir-faire dans la conception et la fabrication de parasols. Les 125 années de trajectoire de GLATZ AG et sa position de leader parmi les fabricants de parasols européens et mondiaux, ne sont pas le fait du hasard. Nous sommes restés fidèles à la devise de nos pères fondateurs: à l’écoute des tendances et en avance sur notre temps! Hier comme aujourd’hui, GLATZ incarne un rôle de pionnier et est animé par un esprit d’innovation resté intact depuis le premier jour de l’année 1895. Si la créativité du fondateur Albert Glatz (né en 1870) se reflète dans des parapluies et des ombrelles très mode, son fils Albert junior (né en 1899) étoffe la gamme dès 1926. Référençant des parasols de jardin et la légendaire articulation à couronne dentée cannelée ALEXO, il devient un entrepreneur à succès. Plus tard, Dölf Glatz lui emboîte le pas en perfectionnant le confort de l’ombrage par des parasols de jardins et des parasols géants brevetés.

Aujourd’hui, l’entreprise dirigée par Markus Glatz (quatrième génération) s’est fait un nom bien au-delà des frontières suisses dans le domaine des parasols et des aménagements extérieurs pour la maison, le jardin, l’hôtellerie et la restauration.

1895

Albert Glatz (né en 1870) fonde son magasin de parapluies en se centrant sur la fabrication et la réparation de parapluies, d’ombrelles pour dames et d’ombrelles assorties aux robes

Après ses étapes de formation comme compagnon à Lyon, Lausanne et Bâle, le fabricant de parapluie Albert Glatz ouvre son magasin le 1er avril 1895 à Frauenfeld. Âgé de 25 ans à peine au moment de la fondation, il se spécialise dans la fabrication et la réparation de parapluies et d’ombrelles mode. Il remporte ses premiers grands succès après ses noces avec Christine Luise Lätsch en 1898, laquelle apporte tout son savoir-faire de couturière de parapluies expérimentée et engagée.

1916

Le magasin de la Felsenburg à Frauenfeld – naissance d’Albert junior Glatz en 1899

La famille s’agrandit ensuite au fil de la réussite commerciale. En 1899 naît Albert junior, suivi de 6 frères et sœurs dans les années suivantes. Plus attiré par le métier de mécanicien ou de géomètre, après l’école Albert junior apprend aussi le métier de fabricant de parasols et, en tant qu’aîné, assume ainsi sa responsabilité au sein de l’entreprise familiale. Son faible pour les détails techniques sera plus que déterminant dans le développement de la société qui deviendra la Glatz AG actuelle.

1926

Albert Glatz père transmet l’affaire de Frauenfeld à son fils Albert Glatz junior

Avant son mariage avec Frieda Spahn, diplômée en commerce et en langues étrangères, en mai 1926, Albert junior établit déjà les bases de leur succès commun dans le futur. Alors qu’il reprend l’affaire de Frauenfeld, son père et deux de ses sœurs passent à la succursale de Bâle, sise Steinenvorstadt 51, inaugurée en 1923 avec Albert junior. Un an après leurs noces, les jeunes mariés font l’acquisition de la propriété «Friedheim» (local industriel et habitation) situé dans la Schlossmühle de Frauenfeld, à proximité du magasin. Ils y trouvent des locaux très spacieux qui s’avéreront très favorables au développement de leur entreprise. Tandis que Frieda se charge du magasin, de la comptabilité et du suivi des revendeurs français et italiens, Albert junior se concentre sur la rationalisation de la production, le développement de nouveaux types de parasols et le perfectionnement technique.

1926

La famille Glatz-Spahn avec ses enfants Heini, Rosemarie, Dölf et Peter

Le couple Glatz-Spahn fonde très bientôt une famille. À la naissance de Heini-Albert en 1927 succédera, un an plus tard, celle de sa sœur Rosemarie-Lydia et de ses frères Gustav-Adolf (Dölf) et Peter-Rudolf en 1931 et 1939. Les quatre enfants intégreront l’entreprise. Le fils aîné en tant qu’ingénieur diplômé en construction de machines et président du conseil d’administration de Glatz AG, la fille en tant que couturière de parasols et, ultérieurement, active pour l’Armée du Salut. Gustav-Adolf – surnommé Dölf  – deviendra le directeur général après ses formations commerciale et manuelle. Le fils cadet sera directeur d’usine de Glatz AG, puis conseiller municipal de Frauenfeld.

1931

En inventant l’articulation à couronne dentée cannelée Alexo, Glatz est nettement en avance sur son temps

Rattrapé par son métier de rêve, Albert Glatz-Spahn travaille à un parasol de géomètre et invente une articulation à couronne dentée cannelée réglable et repliable, fabriquée en laiton moulé par injection extrêmement résistant. Baptisée «articulation à couronne dentée cannelée Alexo», elle est aujourd’hui encore à la base du parasol au design classique Alexo, fabriqué depuis maintenant 90 ans. À l’époque, ce modèle fait fureur et se pose en nouvelle référence dans la fabrication des parasols: les parasols de géomètre Alexo deviennent ainsi le premier article d’exportation et à succès de Glatz. En coopération avec les fabricants de matériel de topographie Kern (à Aarau) et Wild (à Heerbrugg), ces modèles sont exécutés en version standardisée ou anti-magnétique et livrés dans les quatre coins du globe.

1933

La foire des échantillons de Bâle, excellente plateforme de présentation des nouveautés Glatz

À partir de 1933, la foire des échantillons de Bâle est une plateforme idéale pour démontrer aux consommateurs et aux détaillants les avantages à l’usage du parasol de jardin équipé de l’articulation à couronne dentée cannelée Alexo. Dans les années suivantes, elle sera l’occasion de présenter les nouveautés telles que le parasol de siège Alexo avec rotule, l’écran solaire Alexo et le store Alexo, ainsi que le parasol à bras libre Pendalex et les parasols géants Pergola et Palazzo.

1945

La fortune sourit aux audacieux. Albert Glatz entame la construction d’une unité de production mécanisée

Vers la fin de la Deuxième guerre mondiale, les fournisseurs allemands ont des difficultés à livrer. Albert Glatz-Spahn s’engage alors dans un projet risqué: en mettant en place une installation de profilage, de traitement et de façonnage des baleines. Il aménage aussi les installations de fabrication d’autres éléments de l’ossature des parasols, ainsi que son propre atelier de fabrication d’outillage. Dans cette phase d’expansion, il est soutenu énergiquement par son fils Heini, encore en formation de mécanicien chez Jenni-Hydraulikpressen AG.

1954

L’unité de production interne permet de développer des types spéciaux tels que l’écran solaire Alexo

L’atelier de mécanique interne permet de développer quelques types spéciaux de protections solaires. Ainsi naît «l’écran Alexo», dont la bande de toile est tendue à l’aide de deux profilés élastiques sur une barre porteuse équipée d’une articulation à couronne dentée Alexo – une solution idéale pour les balcons (brevets: CH-314 813, Allemagne DE-1 101 706, Grande-Bretagne GB-764 278).

1957

Rayonnants de bonheur, Anne-Marie Hausammann et Dölf Glatz se disent «OUI»

En 1957, Adolf (Dölf) Glatz se marie avec Anne-Marie Hausammann, qui s’était bien préparée, avant même les noces, à intégrer la société Glatz en travaillant, entre autres, comme secrétaire à la Eidgenössische Versicherungsgesellschaft. Au début, elle se centre sur la famille et les enfants issus du mariage: Markus (né en 1958), Brigitte (née en 1959) et, la petite dernière, Yvonne (née en 1966).

1959

Glatz fait de la magie - et présente le parasol à bras libre Pendalex, premier parasol sans mât central qui semble flotter dans l’air

En 1959, Glatz démontre son traditionnel dynamisme en matière d’innovation en commercialisant le premier parasol à bras libre Pendalex (brevets CH-367 290, DE-1 160 577, Autriche AT-232 213, Belgique BE-588 393, États-Unis US-3 120 238). Alors que ce parasol de jardin flotte au-dessus des chaises, son toit est fixé à un support à bras latéral équipé d’une rotule, et il est orientable librement autour du mât, réglable en hauteur et inclinable dans toutes les positions. Des années d’efforts d’information et de démonstration sont nécessaires pour que ce principe de fonctionnement et son prix puissent s’imposer dans le secteur. D’ailleurs, le Pendalex reste le principal poste de dépenses de la société et le passeport aux exportations.

1960

Glatz abandonne la production de parapluies pour dames et hommes et se concentre exclusivement sur le développement et la fabrication de parasols de jardin et de parasols géants

Sous la direction générale d’Adolf (Dölf) Glatz, la société décide de fermer son magasin de la Felsenburg à Frauenfeld, après plusieurs dizaines d’années d’activité. Cette décision marque l’abandon par Glatz de la fabrication de parapluies pour dames et hommes et la concentration de ses activités sur le développement et la fabrication de parasols de jardin et de parasols géants. Dans la foulée, les anciens appartements de la propriété «Friedheim» dans la Schlossmühle de Frauenfeld sont transformés en bureaux ou en halls de production et de stockage.

1967

Expansion de l’entreprise et déménagement au siège actuel de Frauenfeld

L’entreprise grandit. Au fil des modèles, la gamme de parasols s’étoffe. La croissance de la demande et de la notoriété est accompagnée d’une hausse de la production et des délais de fabrication. L’entreprise embauche. Dans les locaux du site de la Schlossmühle, l’espace fait cruellement défaut. La nouvelle usine récemment construite et la Shedhalle, dont la hauteur importante sous plafond permet de confectionner des projets et produits surdimensionnés, offrent davantage d’espace. En 1967, Glatz emménage dans les locaux du siège social actuel de la société, situé Neuhofstrasse 12 à Frauenfeld.

1970

La société «Albert Glatz» devient la société par actions «Glatz AG» avec un capital en actions de CHF 700 000.

La société «Albert Glatz» devient la société par actions «Glatz AG» avec un capital en actions de CHF 700 000. Albert Glatz-Spahn en est le président du conseil d’administration et Gustav Adolf (Dölf) Glatz-Hausammann le délégué du conseil d’administration. Parmi les autres membres du conseil d’administration, on trouve Heini Glatz-Fritzsche, Peter Rudolf Glatz-Rutishauser et Walter Zurbuchen.

1972

Du Pergola au Palazzo, les parasols géants de Glatz conquièrent un autre segment de marché et sont protégés par des brevets internationaux

Avec ses modèles de parasols géants, du Pergola au Palazzo, Glatz se positionne dans un nouveau segment du marché. Outre les options de motorisation et d’éclairage, les parasols géants sont tous équipés d’un mécanisme intelligent d’ouverture et de fermeture. Le système contrarotatif du coulisseau et de la couronne assure une ouverture confortable et un appui élargi du toit sans toucher les chaises du mobilier. Protégé par un brevet déposé en 1972, à ce jour ce principe est intégré aux modèles Castello, Fortero et Fortino. (Suisse CH-543253, Allemagne DE-2353967, Italie IT-999115, France FR-2205292).

1983

Glatz perfectionne le placement de l’ombrage en lançant le parasol à bras libre Rusticalex

Le modèle Rusticalex vient étoffer la gamme de parasols à bras libre. Fabriqué en éléments de bois imprégnés, ce modèle incarne le placement de l’ombrage perfectionné par un bras porteur extractible sur plusieurs positions et un pied pivotant réglable à 360°. (Allemagne DE- 3339163, Autriche AT-393348, Italie IT-1176669, États-Unis US-4586525)

1988

Markus Glatz entre chez Glatz AG et, cinq ans plus tard, prend le relai de son père Dölf Glatz en tant que nouveau CEO

Une fois son diplôme d’économie d’entreprise de la Kaderschule Zürich (KSZ) en poche, suivi d’une expérience professionnelle dans le secteur financier, Markus Glatz décide d’intégrer Glatz AG. En 1988, il y assume la direction des ventes et du service financier. La même année, il se marie avec Christa Maurermeier, qui intègre l’entreprise en 2002 en tant qu’économiste d’entreprise (KSZ), renforce le service comptable et perpétue ainsi la tradition des époux collaborant dans l’entreprise. Cinq années plus tard, son père Gustav Adolf (Dölf) Glatz lui cède la direction générale au poste de nouveau CEO - transmettant symboliquement le flambeau à la 4e génération de dirigeants de l’entreprise familiale.

1989

Glatz et ses chantiers – un nouvel entrepôt, des nouveaux locaux de bureaux et la construction d’un hall de production se succèdent en 1981, 1985 et 1989

Glatz AG grandit progressivement. L’aménagement d’un nouvel entrepôt en 1981 est suivi, avec l’augmentation de l’effectif, de la construction de nouveaux bureaux quatre ans plus tard. Le hall de production «Hummel» est achevé et inauguré en 1989 dans le cadre d’une cérémonie et à la grande satisfaction de toutes les parties prenantes.

2005

Bien au-delà des frontières suisses, Glatz est considéré comme l’un des premiers fabricants de parasols et jouit d’une excellente réputation en Europe et dans le monde. Comme en témoignent, entre autres, ses brevets internationaux et ses modèles et marques déposés dans le monde entier

Bien au-delà des frontières suisses, Glatz est considéré comme l’un des premiers fabricants de parasols et jouit d’une excellente réputation en Europe et dans le monde. Outre le travail infatigable et la créativité de l’ensemble du personnel et la priorité accordée au design, à la fonctionnalité et à la qualité suisse, l’entreprise possède des brevets et des modèles déposés internationaux, et elle a conclu des coopérations aux États-Unis, au Canada et en Chine. Elle se charge aussi de la vente en Allemagne, en Autriche et dans le Benelux, et s’appuie sur des importateurs en France, en Italie, en Espagne et en Grande-Bretagne. N’oublions pas non plus que Glatz AG a célébré son 30e anniversaire en 2005 à l’occasion du plus important salon du jardinage mondial, le «SPOGA & GAFA» Cologne.

2013

Avec sa famille de parasols géants Palazzo, incluant les modèles Palazzo Noblesse (2013), Palazzo Royal (2014) et Palazzo Style (2015), Glatz annonce une nouvelle ère dans le segment des parasols géants et, en parallèle, ouvre sa succursale française «Glatz France»

Avec sa famille de parasols géants Palazzo, incluant les modèles Palazzo Noblesse (2013), Palazzo Royal (2014) et Palazzo Style (2015), Glatz annonce une nouvelle ère dans le segment des parasols géants. Chaque modèle séduit par ses fonctionnalités intéressantes et répond à toutes les attentes de l’hôtellerie et de la restauration. Hors normes en matière de design et de fonctionnalité, la famille de parasols géants peut être équipée de nombreuses options telles que le chauffage, l’éclairage, etc.

En plus de son siège social suisse de Frauenfeld, en 2013 Glatz ouvre sa succursale «Glatz France» à Lyon, qu’elle dote d’une gamme complète de parasols. Celle-ci est chargée du suivi et du conseil des clients en portefeuille et des nouveaux clients dans les domaines des solutions d’ombrage personnalisées pour l’extérieur, et de l’entretien des relations commerciales avec les partenaires.

2018

En lançant son parasol à bras libre Aura au format XL carré et même capable de tourner à 360° autour de son axe, en 2018 Glatz réussit une «mise à niveau» dans le secteur des parasols en bois.

En lançant son parasol à bras libre Aura au format XL carré et même capable de tourner à 360° autour de son axe, en 2018 Glatz réussit une «mise à niveau» dans le secteur des parasols en bois. Ce modèle brille particulièrement par les matériaux employés tels que ses composants en inox et en aluminium revêtus par poudre coloris argenté, mais aussi et avant tout par un grand nombre de couches de peinture spéciale. Un design mettant parfaitement en valeur le bois d’eucalyptus.

2020

Surprise surprise: le futur est déjà chez Glatz!

À l’écoute des tendances, nous travaillons dès aujourd’hui aux solutions d’ombrage de demain. Laissez-vous surprendre et découvrez les nouveaux pourvoyeurs d’ombre signés Glatz.

Détaillants Glatz dans votre région